• Français

L’hydratation au programme

Par 16 juillet 2020juillet 20th, 2020Vivre mieux

L’hydratation fait partie des 3 ressources indispensables à notre survie, avec l’oxygène et la nourriture. S’hydrater est donc essentiel, d’autant que notre organisme perd en moyenne 2,5 litres par jour ! Découvrez nos conseils pour vous hydrater de manière efficace au quotidien et dans certaines situations particulières.

L’eau est le principal constituant des êtres vivants et elle est indispensable à la vie. On dit qu’une personne peut survivre trente jours sans manger, trois jours sans boire et trois minutes sans respirer. Pour aller un peu plus loin, voici les principales raisons pour lesquelles l’eau est indispensable au fonctionnement de notre organisme :

L’élimination des déchets

L’urine, composée à 95% d’eau, élimine les substances toxiques de l’organisme (résidus médicamenteux, aliments non absorbés…), tout en conservant les sels minéraux. Pour éliminer, les reins doivent faire leur travail en drainant ces déchets hors de notre organisme. Le meilleur moyen de les soutenir ? Boire de l’eau !

Boire booste le métabolisme

L’eau est indispensable au bon fonctionnement des cellules. Une hydratation régulière contribue donc à assurer le bon fonctionnement des reins, bien sûr, mais aussi du cœur et des poumons. En cas de petite baisse de forme, assurez-vous que vous êtes bien hydraté !

Régulation de la température

Par ailleurs, l’eau joue un rôle majeur dans le maintien d’une température constante qui préserve nos organes vitaux. Ce rôle thermorégulateur est essentiel en cas de fortes chaleurs ou quand vous faites du sport.

En cas d’effort intense et prolongé, la quantité de sueur produite peut ainsi atteindre 1 litre par heure !  Compensez en buvant régulièrement, à petites gorgées, tout au long de votre séance ; vous éviterez aussi les crampes musculaires.

Un niveau de salive suffisant

La salive, composée à 90 % d’eau, permet de faciliter l’absorption, le transport et la digestion des aliments ingérés. Grâce à l’hydratation, nous conservons un volume suffisant de salive dans la bouche, pour lui permettre de transformer les aliments grâce à la mastication.

Garder une belle peau

La peau est une barrière protectrice qui ne doit pas être négligée. Rappelons qu’elle se compose d’eau à plus de 80%. Autant dire qu’un manque d’hydratation peut la fragiliser. Elle résistera moins bien aux agressions extérieures et vieillira plus vite. De même, un cuir chevelu déshydraté peut être favoriser l’apparition de pellicules et d’une chevelure terne.

S’hydrater régulièrement favorise le renouvellement cellulaire, renforce le pouvoir protecteur de la peau et l’embellit !

détox

Les besoins quotidiens en eau

Le secret est d’anticiper les besoins de l’organisme, en gardant en tête les bons repères de consommation. Les aliments fournissent en moyenne 1 litre d’eau par jour, qu’il convient de compléter impérativement par la boisson. En conséquence, il est conseillé de boire de 1 à 1,5 litres d’eau. Il s’agit en effet de compenser les 2 litres rejetés au quotidien par l’organisme, via les urines et la transpiration !

Contrairement aux idées reçues, il faut veiller à bien s’hydrater en toutes saisons. Si notre organisme doit faire de gros efforts pour lutter contre la chaleur, il est également mis à rude épreuve avec le froid. Il est donc indispensable de boire suffisamment lorsque les températures sont basses.

Les signes de déshydratation

Le capital hydrique fait l’objet d’un ajustement permanent en fonction des besoins du corps. La déshydratation est donc un déséquilibre entre les apports et les pertes hydriques.

Éprouver une sensation de soif est déjà un signal d’alerte.  D’autres troubles comme un pouls accéléré, des maux de tête, des vertiges peuvent survenir. Si votre stade de déshydratation dépasse 5%, vous risquez  le « coup de chaleur » : votre corps ne sera alors plus en mesure de réguler sa température.

L’intestin met 20 minutes à absorber tout liquide ; il est donc essentiel de boire régulièrement, en petite quantité tout au long de la journée, pour prévenir  les risques !

La déshydratation est plus souvent observée chez  :

  • les nourrissons, car leur corps est composé de 70 % d’eau et dispose de très peu de réserves. En outre, leur système immunitaire étant encore immature, ils sont fréquemment sujets aux maladies infantiles qui s’accompagnent, pour la plupart d’entre elles, de pertes hydriques ;
  • les seniors. Outre le fait qu’ils ne ressentent plus la soif,  ils souffrent parfois de diabète et/ou prennent des traitements diurétiques pouvant être à l’origine d’une déshydratation ou, du moins, l’aggraver.

Ces deux populations sont donc les plus vulnérables et les conséquences d’une déshydratation peuvent être graves. Chez le nourrisson, une perte de poids par déshydratation qui atteint 10 % impose une hospitalisation d’urgence. Une personne âgée déshydratée peut souffrir de difficultés de concentration, de confusion, d’hyperthermie…

L’eau de pluie est-elle potable ?

Les pratiques de récupération et d’utilisation de l’eau de pluie pour des usages domestiques sont en augmentation. Mais attention, il convient de rester vigilant sur les usages que l’on fera de cette eau récupérée. Lors du passage des eaux de pluie dans l’atmosphère, de leur ruissellement sur les toitures, dans le réservoir de stockage… celles-ci se chargent en métaux, matières organiques et micro-organismes. L’eau de pluie est donc impropre à la consommation. Pour une eau pure, optez pour un filtre à eau, à l’instar du filtre Doulton dont la filtration en 4 étapes est très efficace et élimine jusqu’à 99,99% des micro-organismes.

Les astuces pour bien s’hydrater

Pour les personnes les plus fragiles et particulièrement en été, il faut proposer à boire toutes les 20 à 30 minutes environ. Une eau peu minéralisée conviendra à un nourrisson car ses reins sont immatures. De l’eau gazeuse, une tisane ou même un bouillon de légumes seront plus appréciées par une personne âgée.

Entre les enfants, le travail et les courses, de nombreux adultes « multitâches » oublient systématiquement de boire ! Pour maintenir une bonne hydratation, prenez avec vous la Bottle to Go, bouteille nomade qui filtre l’eau et se transporte grâce à une astucieuse poignée.

Pour qu’hydratation rime avec plaisir, misez sur une « Détox water » maison ! Il vous suffit de remplir une carafe (avec couvercle) avec  de l’eau pure, des rondelles de citron, pamplemousse et citron vert et une branche de romarin. Laissez « infuser » plusieurs heures au réfrigérateur ; vous obtiendrez une boisson fraîche délicatement parfumée et sans sucre ! Variante gourmande :  faites infuser des morceaux de fraises équeutées et des feuilles de menthe fraîche dans votre Détox Water.

Enfin ne négligez pas les boissons végétales. Des outils comme le Veggie Drinks Maker permettent de les réaliser facilement soi-même. A base d’oléagineux (amandes, noisettes.), de céréales ou de légumineuses (soja), elles présentent de nombreux atouts :

  • elles ne contiennent ni lactose ni caséine et sont très digestes,
  • elles apportent de bons acides gras et des nutriments,
  • vegan, elles permettent d’éviter l’absorption d’hormones et antibiotiques présents dans le lait industriel.

A lire aussi sur notre blog : Les meilleures boissons végétales

Sylvie Lépinay

Rédaction : Sylvie Lépinay

chez Nature & Partage.

Laisser un commentaire